La campagne nationale 2021 de vaccination contre la grippe saisonnière a débuté le 22 octobre 2021 et se poursuivra jusqu’au 31 janvier 2022. Dans le contexte de l’épidémie de coronavirus, l’Assurance maladie invite plus que jamais les personnes dites « à risque » à aller se faire vacciner afin d’éviter le développement des formes graves de la grippe (infection pulmonaire, ou aggravation d’une maladie chronique déjà existante).

Le virus de la grippe, qui touche chaque année entre 2 et 6 millions de personnes est responsable de nombreux décès et hospitalisations. Jusqu’au 22 novembre 2021, les vaccins contre la grippe sont réservés aux personnes prioritaires. Il s’agit :

  • Des personnes âgées de 65 ans ou plus
  • Des enfants et adultes de moins de 65 ans souffrant de certaines maladies chroniques
  • Des femmes enceintes
  • Des personnes souffrant d’obésité (IMC supérieur ou égal à 40)
  • L’entourage des nourrissons de moins de 6 mois à risque pour protéger les nourrissons qui ne peuvent pas être vaccinés
  • L’entourage des personnes immunodéprimés
  • Les professionnels de santé et professionnels des établissements médico-sociaux au contact des patients à risque
  • Les aides à domiciles des particuliers employeurs vulnérables

> La liste complète peut être retrouvée dans le calendrier vaccinal publié par le Ministère des Solidarités et de la Santé en cliquant ici.

La stratégie vaccinale vise ainsi à assurer une protection indirecte en vaccinant : les professionnels de santé et les professionnels des établissements médico-sociaux au contact des patients à risque car ils peuvent contribuer à propager l’infection.

A ce titre, l’Abrapa lance également sa campagne à destination de ses professionnels au travers de formations dédiées et d’une affiche diffusée sur les différents sites de l’association.

Affiche campagne vaccination grippe Abrapa 2021-2022