Chaque année à l’automne, le Gouvernement présente le Projet de Loi de Financement de la Sécurité Sociale (PLFSS) dont l’objectif est de maîtriser les dépenses sociales et de santé.

L’UNA, Union Nationale de l’Aide, des Soins et des Services aux Domiciles, dénonce l’absence de nouvelle mesure de financement pour les services d’aide à domicile dans le PLFSS 2020.
L’Abrapa, adhérente de l’UNA, s’associe à cette dernière et milite pour qu’enfin le secteur du domicile soit reconnu à sa juste valeur et ses métiers revalorisés.

Cliquez ici pour consulter l’intégralité du communiqué de l’UNA.