Un p’tit coup de blues ? Une baisse d’énergie ? Rencontrez Victoria, Assistante de vie aux familles à l’antenne de Haguenau depuis 2013, et tout ira mieux ! Victoria aurait pu être scoute car elle s’est appropriée la devise « toujours prête » comme personne !

Prête à rendre service

Au début de la crise sanitaire, lorsque les masques faisaient gravement défaut, elle a lu sur les réseaux sociaux que le Maire de Haguenau avait livré un stock de 200 masques dans les pharmacies de la ville. Avec l’accord de sa Responsable, elle en a tout simplement fait le tour pour en récupérer un maximum. Quoi de plus naturel pour elle !

Prête à écouter et rassurer

Lorsque les mesures de confinement ont imposé aux aides à domicile de ne plus se rendre chez leurs bénéficiaires non prioritaires, elle a séché les larmes de ses « papy mamies » et leur a promis de rester en contact. Ce qu’elle a fait régulièrement par téléphone.

Prête à se mobiliser

Chaque soir à 20h, elle s’est associée, avec sincérité et conviction, aux applaudissements pour le personnel soignant. Pourtant, ce n’est pas l’envie de hurler « ET NOUS ? » qui lui manquait. Victoria était au bord des larmes lorsqu’une jeune aide-soignante avec laquelle elle collabore, lui a récemment dit « : Vous savez Victoria, les soins aux personnes âgées, c’est une grande chaîne. Et vous, vous êtes un maillon de cette chaîne. » Ce mépris à l’égard des aides à domicile que Monsieur Caramazana dénonce dans le reportage diffusé par TF1, elle le ressent au quotidien. Non, cela ne l’empêche pas d’exercer son métier avec passion…mais oui, cela la blesse. Et oui, elle espère un changement.

Prête à se sacrifier

Derrière sa forte personnalité, se cache une grande sensibilité. En quelques jours, Victoria a perdu deux proches, victimes du Coronavirus. A sa place, n’importe qui aurait arrêté de sortir et de prendre le risque d’attraper le virus. Mais non, Victoria a fait le choix de continuer à travailler en protégeant ses proches. Elle a imposé les règles à sa famille : « Je serai la seule à sortir, à travailler, à faire les courses. Je m’imposerai une désinfection complète avant tout contact physique à mon retour à la maison. Si quelqu’un doit risquer quelque chose, ce sera moi, car on a besoin de moi dehors. Mais notre petite fille de 5 ans aura toujours son Papa ». Sacrée Victoria.
Heureusement, elle est en bonne santé et a parfaitement géré la crise sanitaire.

Prête à aider ses collègues

Au-delà des sms d’encouragements à ses collègues, Victoria a distribué les paniers de l’association « Femmes de Foot » à ses collègues… et elle a décidé de le faire en s’habillant en footballeuse ! Pour elle, même si on peut toujours faire plus et mieux, ce petit geste vaut plus que de longs discours !

Une petite bombe d’énergie qui fait un bien fou dans cette période tourmentée ! Le crédo de Victoria est simple et efficace : ACTION !