Quand Pôle Emploi partage le quotidien d’aides à domicile de l’Abrapa à Dole

Regards croisés

Le 26 octobre dernier, Brigitte et Christine, aides à domicile au sein de l’Abrapa à Dole dans le Jura, ont partagé leur quotidien pendant une demi-journée avec Emilie Ballan et Elodie Chaussin. Ces dernières sont conseillères entreprise, en charge de la méthode MRS (méthode de recrutement par simulation), et sont rattachées à l’agence Pôle Emploi de Dole.

Organisée dans le cadre de l’opération locale « Devenez ambassadeurs des métiers de la Cohésion sociale » proposée par Uniformation, le but de cette action est de sortir de la vision théorique, des idées reçues, prendre connaissance de la réalité du terrain et de l’évolution de ce métier.

Un texte écrit par Uniformation.

Brigitte et Christine, aides à domicile

Faisons tout d’abord connaissance avec Brigitte et Christine, nos ambassadrices métiers qui exercent ce métier depuis respectivement 33 et 20 ans.

Leur entrée dans ce secteur d’activité s’est faite un peu par hasard, l’une venant du domaine de la comptabilité et l’autre du secteur de la restauration, mais elles n’ont jamais regretté ce choix. Toutes deux soulignent le besoin d’exercer un métier de contact où elles se sentent utiles, aidant et rendant service aux autres. Cette activité professionnelle leur offre la possibilité de travailler en autonomie, tout en bénéficiant d’un encadrement de proximité et du soutien d’une équipe. La diversité des tâches évite la monotonie, et malgré les défis auxquels elles sont parfois confrontées, la richesse des échanges et la relation de confiance établie avec leurs usagers compensent ces difficultés.

Elles considèrent que cette expérience est utile pour promouvoir leur secteur d’activité, permettant au public de découvrir la réalité et de se libérer des préjugés et du contexte théorique. Elles ont apprécié le temps d’échange avec les conseillères, qui ont manifesté un vif intérêt en posant de nombreuses questions. Prêtes à renouveler l’expérience, elles souhaitent contribuer à changer la perception encore trop souvent erronée, de leur activité auprès du grand public. De plus, elles soulignent la grande satisfaction des usagers d’avoir accueilli des conseillers emploi dans leur intimité, espérant que cela incitera d’autres personnes à choisir ce métier.

Élodie et Émilie, conseillères

Revenons à présent du côté de nos conseillères Pôle Emploi, Élodie et Émilie, qui sont affectées au service entreprise, plus précisément en charge de la méthode de recrutement MRS (méthode de recrutement par simulation).

Plutôt que de se baser sur le curriculum vitae, la MRS privilégie l’évaluation des habiletés et aptitudes des candidats à travers des exercices par analogie au poste de travail, modifiant ainsi l’approche dans le processus de sélection. A l‘issue de cette séance d’exercices, les candidat(e)s retenu(e)s rencontrent par la suite l‘employeur. Elles pratiquent toutes deux dans l‘exercice de leurs fonctions, des analyses de postes et pourtant cette immersion a contribué à modifier ou développer leur vision de ce métier.

Elles considèrent que cette expérience est utile pour promouvoir leur secteur d’activité, permettant au public de découvrir la réalité et de se libérer des préjugés et du contexte théorique. Elles ont apprécié le temps d’échange avec les conseillères, qui ont manifesté un vif intérêt en posant de nombreuses questions. Prêtes à renouveler l’expérience, elles souhaitent contribuer à changer la perception encore trop souvent erronée, de leur activité auprès du grand public. De plus, elles soulignent la grande satisfaction des usagers d’avoir accueilli des conseillers emploi dans leur intimité, espérant que cela incitera d’autres personnes à choisir ce métier.

Élodie, est familiarisée avec ce secteur d’activité grâce à sa sœur qui exerce ce métier, et Émilie, quant à elle, évoque une réelle découverte, sa vision étant relativement théorique. Leurs attentes respectives diffèrent donc considérablement.

Cependant, leurs retours d’expérience convergent : toutes deux soulignent l’importance de l’immersion sur le terrain dans leur rôle. En se plongeant dans des situations professionnelles concrètes, Élodie et Émilie acquièrent ou confirment des connaissances pratiques qui enrichissent leur compréhension des besoins des entreprises. Cette immersion renforce également leur légitimité pour cibler les profils lors du recrutement, en leur permettant de s‘appuyer sur des expériences tangibles.

Contactez-nous

Être rappelé

Carte interactive

Nous rejoindre